Nos conseils santé pour éviter les mauvaises surprises du Nouvel An

 

La soirée du réveillon est marquée par une hausse des accidents de la route mais aussi par davantage d’infarctus du myocarde.

Stress, excitation, alcool, manque de sommeil... Si le réveillon est une bonne occasion de faire la fête, c’est aussi une soirée à risque pour votre santé. 

 

Il faut surveiller l’apparition d’œdème (gonflement) des pieds des chevilles puis des mollets, lorsque l’on est insuffisant cardiaque car cela peut signifier une décompensation cardiaque en train de s’installer, avec au final, un risque d’embolie pulmonaire. En cas de doute, appeler les services d’urgences (Centre 15). Se méfier de l’alcool lorsque l’on est sujet à des troubles du rythme (fibrillation auriculaire, notamment) est aussi une règle que l’on oublie parfois au réveillon.

 

Pas de solution miracle: l’alcool ingéré suit une courbe d’élimination que rien ne peut accélérer.

Aucun fruit, légume, herbe ou épice n'a jamais démontré d’effet détoxifiant. La détoxification c’est le rôle du foie. Un point c’est tout.

Ne croyez rien de toutes les techniques que vous trouverez ici ou là. La seule solution dont l’efficacité est scientifiquement prouvée est de réduire «les entrées», autrement dit, de ne pas boire beaucoup.

D’autant que les doses d’alcool servies à la maison sont souvent deux à trois fois supérieures à celles de référence versées dans les bars.

Si l’on conseille d’alterner les verres d’eau avec les verres d’alcool ce n’est pas pour «diluer» l’alcool ou l’éliminer plus rapidement mais simplement pour avoir moins soif!

Il est d’ailleurs judicieux de boire un grand verre d’eau et de croquer une pomme avant un réveillon, pour ne pas arriver affamé (de gâteaux apéritifs) ou assoiffé (d’alcool).

 

Un autre danger, plus sournois, menace les adultes: l’infarctus du myocarde. Une étude suédoise vient de montrer que leur nombre augmentait de 20% le 1er janvier. En particulier pour les personnes âgées de plus de 75 ans, celles qui ont un diabète connu ou une maladie coronarienne.

De façon générale, le risque cardiaque est d’autant plus élevé que l’on est âgé.

Il ne faut pas hésiter à contacter les services d’urgence (centre 15) sans attendre si l’on ressent des symptômes inquiétants: douleur ou sensation d’oppression persistante dans la poitrine, douleur irradiant dans la mâchoire, l’épaule ou le bras gauche, essoufflement, malaise, syncope.

 

Enfin, gare aux accidents de la route! On compte en moyenne chaque année vingt tués pour les deux jours du 31 décembre et du 1er janvier, selon les bilans de l’accidentalité réalisés par L’observatoire national interministériel de la sécurité routière.

 

Bonne année 2019, et surtout bonne santé!

 

Source : sante.lefigaro.fr/article/nos-conseils-sante-pour-eviter-les-mauvaises-surprises-du-nouvel-an/?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1546066266

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Miramar A - 1er étage

108 Avenue de Nice

06800 Cagnes-sur-Mer

  • Pinterest social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Snapchat sociale Icône
  • Instagram Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon