Non, le citron ne permet pas de «désacidifier» le corps

 

Certains affirment que cet agrume a la capacité d’alcaliniser notre organisme, c’est-à-dire d’abaisser le niveau d’acidité.

Il vous est peut-être déjà arrivé d’entendre ou de lire que l’eau citronnée est excellente pour la santé. Ce breuvage est notamment vanté pour sa capacité présumée à «désacidifier» notre organisme, ce qui permettrait de prévenir certaines maladies. Il est vrai - et c’est un paradoxe - que le citron peut rendre moins acide l’urine alors même qu’il est acide en bouche. Mais l’acidité de l’urine reflète-t-elle celle de l’organisme tout entier? Est-il vraiment utile de chercher à tout prix à «désacidifier» notre corps?

 

À chaque instant, nos cellules transforment nos aliments en énergie. Et ces réactions ont pour conséquence de produire des substances acides, telles que le gaz carbonique, l’acide lactique ou encore l’acide pyruvique. Ce taux d’acidité dans le sang doit être étroitement contrôlé, sans quoi notre organisme ne peut plus fonctionner correctement. Celui-ci est estimé grâce au pH (potentiel hydrogène), un indicateur qui, pour le sang, doit être constamment maintenu entre 7,38 et 7,42.

 

Les aliments agissent sur l’acidité de l’urine

 

Une fois digérés, nos aliments sont transformés en des substances plus ou moins acides. Par exemple, celles issues du lait, de la viande ou des œufs sont plutôt acidifiantes, contrairement à celles des fruits et légumes. Mais comme l’ont montré plusieurs études, manger des aliments alcalinisant (le contraire d’acidifiant) ne fait pas diminuer l’acidité dans le sang!

 

Par contre, certains aliments jouent bien un rôle sur le niveau d’acidité de l’urine. Concernant le citron, les données scientifiques sont contradictoires. Une étude a montré qu’il pouvait effectivement rendre l’urine moins acide, tandis que d’autres indiquent qu’il n’a pas d’effet. De ce manque de consensus est née la croyance que le citron peut agir sur l’acidité de l’urine, mais aussi du sang!

 

Un système très efficace

 

Or l’acidité de l’urine ne reflète absolument pas ce qu’il se passe ailleurs dans le corps.

En effet, l’organisme dispose d’un système très efficace permettant la capture des éléments acides dans le sang. Les poumons et les reins travaillent également en permanence à éliminer ces éléments. Les premiers éjectent le gaz carbonique via la respiration tandis que les seconds excrètent les substances acides (mais aussi basiques) par les urines.

 

Quand le sang enregistre un excès d’acidité, on parle d’acidose. Loin d’être anodin, cet état nécessite une prise en charge médicale en urgence et peut avoir de graves conséquences sur la santé du patient.

Il n’est en aucun cas causé par l’alimentation mais par des maladies telles que l’insuffisance rénale chronique ou aiguë ou bien par des difficultés respiratoires très importantes. Vous l’avez compris: en temps normal, le corps est parfaitement capable de moduler de façon fine l’acidité qu’il produit, avec ou sans citron.

 

 

Source : http://sante.lefigaro.fr/article/les-vertus-parfois-surestimees-du-citron/#fig-page

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Miramar A - 1er étage

108 Avenue de Nice

06800 Cagnes-sur-Mer

  • Pinterest social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Snapchat sociale Icône
  • Instagram Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon